Vous êtes iciIgnorer les liens de navigationAccueil > Actualités > Avis de l'expert... > Gestation : la jument doit être spécifiquement alimentée

Gestation : la jument doit être spécifiquement alimentée

La jument gestante a besoin d’un apport énergétique supplémentaire.

Il faut veiller à ne pas mettre trop tard en pâture la jument gestanteSelon Dominique Baganas, interlocuteur Chevaux de Sport au haras de Douai, trois grandes règles sont à respecter avant même de nourrir la jument gestante. Elle doit être vermifugée trois à quatre fois par an avec un produit spécifique « jument gestante ». Il faut, par ailleurs, lui mettre à disposition de l’eau propre et potable, mais aussi l’alimenter trois fois par jour à heure fixe pour éviter les coliques de stress.

Concernant l’alimentation proprement dite, deux solutions s’offrent à l’éleveur. Si la jument est nourrie au pré, il faut veiller à ne pas la mettre trop tard à l’herbe, l’idéal étant le mois de mai où la pousse de l’herbe est optimale. Toutefois, la saison d’herbage étant courte, il est recommandé de complémenter la jument gestante à partir du mois de juillet avec un aliment spécifique « poulinière ».

Si la jument est nourrie au box, un apport de foin à volonté est vivement conseillé, le système digestif du cheval étant adapté à l’ingestion de fibre.

« Il est préconisé de bien alimenter sans engraisser la jument, durant les trois derniers mois de gestation. Cela permet de palier ses dépenses énergétiques qui s’intensifient à cette période. Il ne faut pas non plus négliger la jument suitée qui doit pouvoir nourrir son embryon et son poulain non sevré », ajoute Dominique Baganas qui rappelle que deux types d’alimentation sont proposés sur le marché. Le propriétaire peut distribuer soit un aliment traditionnel (orge, avoine) enrichi en vitamines à l’aide d’un complément minéral vitaminé, soit un aliment industriel (granulés). Ce dernier a l’avantage d’être complet et parfois spécifique à la poulinière.

 

 

Réagir à cette actualité

 

Débourrage
et pré-entrainement  

Hors saison de monte, les équipes des haras du Pays d'Auge et de Vaiges accueillent vos poulains trotteurs pour le débourrage et le pré-entrainement.

Pour plus d'informations, consultez directement le Haras GENES DIFFUSION le plus proche des chez vous

 

Haras du Pays d'Auge
Haras de Vaiges

TROTTEURS 

Consultez toute la
gamme des étalons trotteurs

SELLE FRANÇAIS

Consultez toute la
gamme des étalons selle français