Vous êtes iciIgnorer les liens de navigationAccueil > Actualités > Un fils de RANCHO GEDE 2ème d'un Groupe II

Un fils de RANCHO GEDE 2ème d'un Groupe II

Pour sa 3ème participation à une épreuve montée, Equinoxe Jiel accroche la seconde place d'un Groupe II à Vincennes. Une performance qui confirme ses aptitudes pour la discipline.

RANCHO GEDE

Il s'était déjà fait remarqué dans un prix de série en monté avec une victoire, déjà à Vincennes, au mois de février. Cette fois, le fils de RANCHO GEDE montait en gamme en s'engageant dans le Prix Louis Le Bourg (Gr. II Monté - 120 000 €), une épreuve de groupe à la concurrence redoutable. Une bonne manière de le jauger réellement sur ce type de course suite à cette première victoire. « Cette sortie me permettra de le juger plus précisément dans cette spécialité. S'il répète, il devrait batailler pour les premières places » prédisait Jean-Luc Dersoir, son entraîneur, avant la course.

Et bien lui en a pris d'engager Equinoxe Jiel dans ce Groupe II puisque le fils de RANCHO GEDE a fait « une grosse impression » d'après Cédric Bloquet du Paris-Turf avant d'ajouter « qu'il a probablement les moyens de rivaliser avec de tels rivaux ». Si la victoire revient sans conteste à Everly qui avait plusieurs longueurs d'avance sur lui en fin de course, le fils de RANCHO GEDE a malgré tout offert un spectacle d'un très haut niveau. Auteur d'un démarrage sans grande envergure, Equinoxe s'est rapproché progressivement de la tête de course avant d'engager un effort payant en dernière ligne droite, côté corde où les angles d'attaques sont parfois plus restreints qu'à l'extérieur : « Parti prudemment, puis rapproché de façon progressive, à l'abri, il a plongé en dedans à la sortie du tournant final, venant arracher le premier accessit, sans menacer Everly » juge le Turf.

« Un sacré moteur »

Une fois la course achevée, son partenaire Matthieu Abrivard, admettait toutefois « un manque d'expérience dans la spécialité » pour Equinoxe Jiel, ce qui lui aurait peut-être permis de rivaliser pour la 1ère place. Mais le célèbre driver reconnaissait au fils de RANCHO GEDE « un sacré moteur et ça va faire un super cheval à l’avenir ».

Revoir la course en vidéo


RANCHO GEDE

RANCHO GEDE

1’12a

355 020 € de gains
Haras de Vaiges (53)

RESERVER UNE SAILLIE

Réagir à cette actualité