Vous êtes iciIgnorer les liens de navigationAccueil > Actualités > OYONNAX 3ème dans le « Bretagne »

OYONNAX 3ème dans le « Bretagne »

OYONNAX poursuit sa montée en puissance à deux mois des grandes joutes d’hiver. Après sa prometteuse 3ème place sur la piste de Caen en octobre dernier, le lauréat du Prix d’Amérique accroche de nouveau le podium dans le Prix de Bretagne (International - Groupe II Attelé - 110.000 €), première course préparatoire au Prix d’Amérique, le 20 novembre 2010 à Vincennes.

OYONNAX monte en puissance en vue du Prix d'AmériqueEn bon finisseur, OYONNAX a débuté la course parmi les derniers en plaine avant d’entamer une remontée au niveau du dernier tournant. D’après le Paris-Turf, Il a, ensuite, « fourni une très belle fin de course » pour terminer à la 3ème place.

A deux mois de défendre son titre à Vincennes, le fils d’In Love With You présente beaucoup d’assurance sur les pistes et démontre qu’il faudra bien compter sur lui fin janvier. Interrogé au micro d'Equidia, Vincent BRAZON, son entraîneur, s'est montré satisfait de la troisième place d'Oyonnax dans le Prix de Bretagne et confiant pour l’avenir. « En sortant des balances, son coeur battait à 78 pulsations, c'est bien. Ces chevaux-là ne sont vraiment pas faits comme les autres. Il se prépare bien, je n'ai rien à changer, on va faire comme l'an passé pour arriver au top le jour J » (Source L’Equipe.fr).

OYONNAX est stationné au Haras du Pays d’Auge au prix de 500 € HT à la réservation reportable + 5000 € HT au poulain vivant.

La belle performance de Torino d’Auvillier

A noter également la très belle performance du jeune Torino d’Auvillier, fils de LUDO DE CASTELLE, qui s’est adjugé un très beau titre en remportant le Prix Jacques de Vauloge (Groupe II Attelé - Mâles - 110.000 €) le lundi 22 novembre 2010 à Vincennes. « Légèrement fautif au début, puis venu en tête dans la descente, il a ensuite contrôlé la course, gagnant facilement » commente le Paris-Turf.

LUDO DE CASTELLE est stationné au haras de Vaiges au prix de 200 € à la réservation reportable + 2800 € au poulain vivant.

Réagir à cette actualité